Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires

19 Février 2015, 18:33pm

Publié par La CGT d’ADP

Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires

Beaucoup de salariés d'Aéroports de Paris ont répondu à l'appel à la grève de l'intersyndicale ce jour .

La manifestation s'est déroulée devant la maison de l'Amérique latine , le conseil d'administration d'Aéroport de Paris ayant fuit le siège de Raspail ....

Les administrateurs de la CGT, de FO, et de l'UNSA ( et pas ceux de la CGC) n'ont pas souhaité rester au Conseil d'administration . Ils ont déposé les cartons de pétitions et sont sortis rejoindre les salariés devant le refus du PDG d'augmenter nos salaires .

Voici donc quelques photos de cet après midi .

La lutte continue, ne lâchons rien !

Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Un franc succès pour cette nouvelle manifestation contre le gel de nos salaires
Quelques élus  et mandatés CGTQuelques élus  et mandatés CGT
Quelques élus  et mandatés CGTQuelques élus  et mandatés CGT
Quelques élus  et mandatés CGTQuelques élus  et mandatés CGT

Quelques élus et mandatés CGT

Voir les commentaires

Réponse de la CGT au courrier du PDG/2015/0273

18 Février 2015, 07:22am

Publié par La CGT d’ADP

Réponse de la CGT au courrier du PDG/2015/0273

L'unique réponse du PDG

face à la mobilisation

des salariés :

Le courrier référencé PDG/2015/0273 du 17/02/15 à 15h36

adressé à tous les agents ADP durant la réunion de négociation

des préavis de grève de l'intersyndicale !

Face à la puissante mobilisation des salariés en grève les 12 et 13 février 2015 sur la question de l'augmentation générale des salaires, le PDG vient de découvrir l'existence de ceux qui font fonctionner chaque jour ADP (ceux qui créent la richesse) les salariés !

Dans son courrier du 17/02/15 en direction de tous les agents, le PDG vise uniquement à diviser les salariés à la veille d'un nouveau préavis de grève. Il falsifie la réalité des chiffres, il camoufle les dividendes versés aux actionnaires qui plombent l'entreprise ADP depuis l'ouverture du capital en 2006 (+ d'1 milliard d'€ de dividendes versés).

Pour répondre au paragraphe du courrier concernant les rémunérations des dirigeants de notre entreprise :

D'après le bilan social (document de la direction) les chiffres officiels font apparaitre pour les 2 dernières années une augmentation de 10 % pour les membres du COMEX (hors PDG et DGD). Quant aux PDG et DGD, l'augmentation de leur rémunération ne se fait pas sur la part fixe, sachant qu'elle est déjà très conséquente, mais sur la part variable de leur salaire. Ainsi, le salaire du PDG est bien passé de 32 500 € à 38 000 € par mois.

Pour répondre au paragraphe du courrier concernant l'augmentation de nos salaires :

Le PDG nous annonce une augmentation moyenne des salaires de 2,4 % pour l'année 2015. A quoi correspond ce chiffre qui ne s'adresse pas à tous les salariés :

  • A l'intégration des IKN sous forme de prime : ce n'est pas du salaire et tout le monde n'est pas concerné !
  • A l'augmentation individuelle (échelon) : tout le monde n'est pas concerné !
  • A l'ancienneté : tout le monde n'est pas concerné !
  • A la part variable des cadres : tout le monde n'est pas concerné !

C'est la première fois que les actionnaires et le PDG suppriment l'augmentation générale des salaires qui s'adressent à TOUS LES SALARIES et voudraient la remplacer par une augmentation moyenne dont TOUS LES SALARIES NE BENEFICIENT PAS ! Ainsi la devise : Diviser pour mieux régner prend tout son sens.

Pour répondre au paragraphe du courrier concernant la participation et l'intéressement :

Quand nous parlons salaire, le PDG nous oppose participation et intéressement. Comme nous l'avons déjà écrit, nous lui répondons qu'il ne s'agit que de primes aléatoires, liées aux résultats de l'entreprise après que les actionnaires se soient déjà servis. D'autre part, ce type de rémunération échappent aux cotisations sociales et n'entrent donc pas dans le calcul de nos retraites.

Ne soyons pas dupes !

Les seuls objectifs de ce courrier sont :

  • Casser la notion du salaire en y mêlant les acquis sociaux et en interprétant les chiffres,
  • Casser la mobilisation grandissante des salariés à la veille d'une nouvelle grève. Les locataires du 7ème étage de Raspail et leurs acolytes du Conseil d'Administration auraient-ils peur de la colère des salariés ?

Ensemble, refusons que ceux qui s'augmentent allègrement (membres du COMEX et actionnaires) nous imposent le gel de nos salaires !

Soyez certain, Monsieur le PDG, qu'il n'y a aucune incompréhension de la part des salariés, mais un véritable mécontentement face au gel des salaires.

De plus, vous affichez un total mépris envers les agents et leurs organisations syndicales en envoyant votre courrier, alors que la réunion de négociations des préavis de grève n'était pas terminée !

En réponse à cette provocation et pour une augmentation générale et significative des salaires :

Tous en grève le 19 février 2015

à l'appel de l'intersyndicale

Pensez à vous inscrire au 5 06 49 pour réserver votre place dans les bus

Au Parc Central à 12h30 pour un départ à 13h00

Retrouvez le tract complet ci dessous ! n'hesitez pas à le diffuser largement

Voir les commentaires

Tous en grève le 19 février

13 Février 2015, 20:03pm

Publié par La CGT d’ADP

Tous en grève le 19 février
Tous en grève le 19 février

Tract intersyndical

Voir les commentaires

Aéroports de Paris : les salaires au centre du mouvement de grève

13 Février 2015, 13:41pm

Publié par La CGT d’ADP

Aéroports de Paris : les salaires au centre du mouvement de grève

C’est à une démonstration de force que veulent se livrer les syndicats d’Aéroports de Paris (ADP). Les quatre principales organisations de l’opérateur aéroportuaire, CGT, CGC, UNSA et FO ont appelé les salariés à une grève de 24 heures du jeudi 12 au vendredi 13 février. Les syndicats protestent contre la décision de la direction de ne pas accorder d’augmentation générale des salaires en 2015. Des manifestations des personnels sont prévues vendredi, à Roissy et Orly. De l’avis même de la direction de l’entreprise, la grève « sera suivie ». Comme pour les salariés des compagnies aériennes, la loi Diard impose aux personnels d’ADP de se déclarer gréviste 24 heures avant le déclenchement d’un conflit. Des retards sont attendus jeudi et vendredi, 20 % des vols au départ de Roissy pourraient être impactés par la grève.

« On devrait être pauvre par solidarité »

« Depuis l’ouverture du capital d’ADP, on demande toujours plus d’efforts aux salariés » et pourtant il n’y aura « pas d’augmentation générale des salaires », déplore Nicolas Buatois, délégué CGT à Orly. Pour sa défense, la direction d’ADP se retranche derrière une obligation de modération salariale et d’efforts de productivité. À l’en croire, la politique salariale d’ADP « n’est pas décalée ». « Nous ne sommes pas la seule entreprise » à agir de la sorte, « c’est ce que fait l’Etat. C’est ce que fait la RATP », se défend la direction. Surtout, met en avant la direction d’ADP, il ne serait pas possible d’accorder une augmentation générale des salaires alors qu’Air France, qui représente 50 % du chiffre d’affaires, est en difficulté et veut renégocier à la baisse les redevances versées aux aéroports. Cet argument est jugé irrecevable par M. Buatois, qui constate que : « sous prétexte que certaines compagnies aériennes ne vont pas bien, on devrait être pauvre par solidarité. »

Le salaire du PDG pointé du doigt

Selon les syndicats, l’austérité n’est d’ailleurs pas pour tout le monde. Ils dénoncent les largesses accordées au PDG, Augustin de Romanet, dont le salaire est passé « de 32 500 euros mensuels à 38 000 euros en deux ans ». L’intéressé fait valoir qu’en aucun cas il ne s'agit d'une augmentation, mais que le chiffre de 2013 n’intègre pas de part variable, contrairement à celui de 2014, après une année de travail pleine. Surtout, les syndicats pointent du doigt le comité exécutif d’ADP, passé de 10 à 13 membres, avec simultanément « une augmentation de la masse salariale de 17,1 % ». Les syndicats revendiquent pour les salariés leur part « des bénéfices records » enregistrés par ADP en 2014 :au minimum 358 millions d’euros, selon l’intersyndicale, dont 60 % seront reversés aux actionnaires. La direction ne conteste pas cette générosité orientée. Selon elle, « il n’y a rien de nouveau. La politique de dividendes est stable. Les actionnaires, dont l’Etat, ont décidé, il y a trois ans, de reverser 60 % des bénéfices sous forme de dividende, jusqu’en 2014 ».

Pour 2015, la Direction a proposé 0% d'augmentation générale des salaires !

L'Intersyndicale appelle à un mouvement social le 19 février , date de la convocation du Conseil d'Administration qui validera notamment les comptes consolidés 2014.

Rendez vous est pris avec les salariés pour faire entendre notre revendication sur les salaires .

Voir les commentaires

La lutte continue demain , RDV pour les AG dés 8h30

12 Février 2015, 19:07pm

Publié par La CGT d’ADP

La lutte continue demain , RDV pour les AG dés 8h30

Un véritable succès pour cette première journée de grève, les salariés étaient aux divers rendez vous choisis par l'intersyndicale (environ 400 personnes pour ORLY et 500 pour Roissy) !

Après un premier rassemblement, les grévistes se sont rendus aux aérogares pour manifester leur colère .

Ce n'est qu'un début, demain, des AG vont avoir lieu au Parc central pour Orly et au bâtiment du CE de Roissy dés 8h30 .Les actions futures seront décidées .

La détermination des salariés est forte , la proposition indécente de 0% d'augmentation des salaires pour 2015 a profondément choquée les salariés de notre Entreprise .

Continuons la lutte, ne lâchons rien !

La lutte continue demain , RDV pour les AG dés 8h30
La manifestation à ORLY
La manifestation à ORLYLa manifestation à ORLY
La manifestation à ORLYLa manifestation à ORLY
La manifestation à ORLYLa manifestation à ORLY

La manifestation à ORLY

La lutte continue demain , RDV pour les AG dés 8h30
La manifestation à RoissyLa manifestation à Roissy
La manifestation à RoissyLa manifestation à Roissy
La manifestation à RoissyLa manifestation à Roissy
La manifestation à RoissyLa manifestation à Roissy

La manifestation à Roissy

Voir les commentaires

Les salariés d'Aéroports de Paris appelés à la grève jeudi et vendredi

11 Février 2015, 23:49pm

Publié par La CGT d’ADP

Les salariés d'Aéroports de Paris appelés à la grève jeudi et vendredi

Des salariés d'Aéroports de Paris (ADP) seront en grève jeudi et vendredi à l'appel de quatre organisations syndicales, qui réclament des augmentations de salaire, a-t-on appris mardi de sources syndicales et aéroportuaires.

Le mouvement, qui concerne toutes les catégories de personnels, pourrait entraîner quelques perturbations à Roissy et Orly, des pompiers d'ADP, chargés de la sécurisation des pistes et bâtiments, ayant prévu de participer à la grève, ont indiqué ces sources. "Si c'est le cas, il y a aura forcément des répercussions, sans doute des retards, car toutes les pistes ne fonctionneront pas", a précisé une source aéroportuaire, qui rappelle que les pompiers sont toutefois "obligés d'assurer un service minimum". Sollicité sur l'impact du mouvement par l'AFP, la direction d'ADP a précisé mardi soir qu'il était "à ce stade trop tôt pour émettre des prévisions précises". Le mouvement, initié par une intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC et UNSA, débutera jeudi midi et se poursuivra jusqu'à vendredi midi. Des rassemblements de salariés sont prévus jeudi midi devant les aérogares, ont précisé les syndicats. Ces derniers entendent dénoncer la politique salariale menée par la direction, qui a décidé de geler les salaires en 2015, malgré la bonne santé financière du groupe.

"On nous a annoncé en novembre qu'il n'y aurait pas d'augmentation salariale, en dehors des éventuelles promotions. C'est la première fois que je vois ça en 33 ans de carrière", assure Laurent Garssine, responsable Unsa. Cette grève intervient une semaine avant la publication des résultats financiers d'ADP, qui devrait annoncer, selon la CGT, un bénéfice net d'au moins 358 millions d'euros. "On veut que les salariés profitent aussi de ces bons résultats", explique Fabrice Michaud, délégué CGT. Dans une déclaration transmise à l'AFP, Aéroports de Paris a précisé avoir décidé ce gel des salaires "dans un contexte de concurrence accrue entre aéroports". "Ceci s'inscrit dans le cadre des efforts de productivité réalisés depuis 2012 en faveur d'une modération tarifaire au bénéfice de la compétitivité du secteur aérien français", assure le groupe. ADP, chargé de l'exploitation des aéroports parisiens d'Orly, Roissy et du Bourget, emploie quelque 9.000 salariés toutes filiales confondues, dont près de 6.900 au sein de la maison mère.

Voir les commentaires

Elections CE - DP : profession de foi de la CGT d'ADP

3 Février 2015, 11:30am

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires