Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Journal CAS de la fédération des transports

30 Janvier 2017, 08:46am

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Aéroport d’Orly : un plan de réduction de dépenses en 2017

27 Janvier 2017, 09:59am

Publié par Le Parisien 26/01/2017

« Il y a une transformation du territoire rare et extrêmement bénéfique ». En présentant ses vœux à l’ensemble des partenaires et une partie du personnel de l’aéroport d’Orly, le PDG du groupe ADP a répété son rêve de faire de la plate-forme, un nouveau centre névralgique du territoire. Mais réaliser un rêve a toujours un prix. Et celui-là comprend un plan économique de réduction des dépenses de 8 %. « Il y a un contrat de régulation des coûts avec l’état, explique Franck Mereyde, directeur de la plate-forme d’Orly. Comme il faut financer les travaux d’un côté, il faut aussi optimiser de l’autre ». Pour cela, le groupe met de côté l’idée d’un plan social mais reconnaît qu’il y aura des départs non remplacés.

Par ailleurs, la synergie entre la plate-forme d’Orly et celle de Roissy devrait être renforcée. En 2017, les agents des deux aéroports partageront les résultats des expérimentations afin que chacune des plates-formes soit aussi performante.

Enfin, le groupe espère pouvoir mettre en place la reconnaissance faciale à Orly comme à Roissy d’ici le mois de juin. Les tests étant concluants, il ne manque plus que la validation de ministère de l’Intérieur.

Voir les commentaires

Le froid et l'aéroport

24 Janvier 2017, 23:42pm

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Le nouveau siège social

24 Janvier 2017, 09:34am

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Picasso à Roissy: quand l’aéroport soigne sa clientèle asiatique

24 Janvier 2017, 09:31am

Publié par Libération - 21/01/2017

Deshttp://www.lefigaro.fr/voyages/2017/01/23/30003-20170123ARTFIG00223-des-originaux-de-picasso-exposes-a-l-aeroport-de-roissy-charles-de-gaulle.phpà deux pas des boutiques de luxe et des portes d’embarquement: 35 oeuvres originales de l’artiste sont exposées à partir de samedi à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, dans un terminal pensé pour séduire la clientèle internationale, en particulier venue d’Asie.

 

Accessible gratuitement aux passagers qui transitent par le terminal 2E, hall M, de l’aéroport parisien, l’exposition «Picasso plein soleil» sera visible jusqu’au 15 juin dans ce qu’Aéroports de Paris (ADP) présente comme le «seul musée aéroportuaire au monde à accueillir des originaux».

 

Ouvert en 2012, le hall M - «vaisseau amiral» de Roissy-Charles de Gaulle - est le plus haut de gamme de l’aéroport, avec boutiques de luxe et stand de dégustation de caviar.

 

De là, 6.000 passagers embarquent chaque jour pour des vols longs-courriers, principalement à destination de l’Asie et des Etats-Unis. Et l’aéroport estime que 15 à 20% d’entre eux visitent l'«espace musées», conçu comme une vitrine des musées parisiens.

 

Après Rodin ou Dubuffet, l’espace de 250 m2 accueille pour six mois 35 oeuvres de Pablo Picasso, créées alors qu’il vivait sur la Côte d’Azur, et issues des collections du musée Picasso. Le tout dans une ambiance feutrée, seulement troublée par les appels à embarquer.

 

Pour le directeur de la communication d’ADP, Benjamin Perret, l’art à l’aéroport n’entre «pas dans une logique de rentabilité immédiate», mais permet de «montrer nos infrastructures sous un nouveau jour, de faire en sorte que les passagers se souviennent de nous».

 

Les aéroports internationaux se livrent une forte concurrence pour «capter la clientèle internationale, et en particulier chinoise», souligne-t-il.

 

Dans cette logique, le groupe ADP mise beaucoup sur la future liaison express entre Paris et Roissy, le «Charles-de-Gaulle Express», prévu pour fin 2023.

 

Avec 65,8 millions de voyageurs en 2015, Roissy-Charles de Gaulle est le deuxième aéroport européen.

Voir les commentaires

Aéroports de Paris doit revoir sa grille tarifaire 2017

24 Janvier 2017, 09:29am

Publié par TourMag - 23/01/2017

 L'Autorité de supervision indépendante (ASI) a refusé d'homologuer la hausse des redevances aéroportuaires 2017. Le groupe Aéroports de Paris doit donc revoir sa copie.

 

Aéroports de Paris va devoir (encore) modifier sa copie.

L'Autorité de supervision indépendante (ASI) vient de refuser d'homologuer la hausse des redevances aéroportuaires pour la période du 1er avril 2017 au 31 mars 2018. La raison : un changement de structure tarifaire qui serait inéquitable pour certains transporteurs. En effet, Aéroports de Paris souhaite intégrer la redevance "Crews" à celle des passagers. Cette redevance Crews sert à payer le matériel informatique pour l'enregistrement et l'embarquement des voyageurs. Mais ce service n'est pas utilisé par toutes les compagnies, notamment Air France qui dispose de son propre système informatique. Dans son communiqué de presse, l'ASI justifie sa décision en considérant que cela conduirait à "rendre obligatoire le paiement d'un service même lorsqu'il n'est pas utilisé".

Fusionner 2 taxes pour mieux économiser ?

Pourtant, si cette fusion des deux redevances avait lieu, elle permettrait d'économiser 9,2 millions d'euros au global sur les taxes payées par les compagnies aériennes. Ce n'est pas la première fois que le groupe Aéroports de Paris doit revoir sa copie. Déjà en août dernier, l'ASI avait déjà refusé l'homologation d'une grille tarifaire qui pénalisait les petites compagnies, avant de finalement entériner ce changement. Le groupe aéroportuaire dispose aujourd'hui d'un mois pour faire une nouvelle proposition à l'ASI. Mais certains professionnels craignent qu'elle ne soit pas aussi favorable et que la réduction de 9,2 millions d'euros conséquente à la jonction des deux taxes soit annulée. La hausse des redevances pour la période du 1er avril 2017 au 31 mars 2018 pourrait ainsi s'élever à 1,479%, contre 0,7% dans ce projet invalidé par l'ASI

Voir les commentaires

En 2017, je me syndique à la CGT

22 Janvier 2017, 16:35pm

Publié par La CGT d’ADP

En 2017, je me syndique à la CGT

En 2017, je me syndique à la CGT.

Se syndiquer, pour quoi faire ??

Tu trouveras dans ce document certaines réponses à tes questions... Pour en savoir plus contacte-nous !

En 2016, je me syndique !

A quoi sert le syndicat ?

Cliquez sur le texte ci dessous pour l'agrandir .

En 2017, je me syndique à la CGT
En 2017, je me syndique à la CGT

Voir les commentaires