Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

La reconnaissance faciale en test à l’aéroport de Roissy en mai prochain

22 Avril 2016, 18:53pm

Publié par La revue du digital

La reconnaissance faciale en test à l’aéroport de Roissy en mai prochain

Afin de sécuriser l’aéroport Charles de Gaulle, un système de reconnaissance faciale sera testé en mai prochain. C’est ce qu’annonce Augustin de Romanet, PDG d’Aéroports de Paris dans les colonnes du Parisien, de ce jour.

Le système est censé identifier les visages même maquillés ou travestis par une barbe ou une perruque. Ou pourrait penser qu’une meilleure sécurité serait de contrôler les personnes via des portiques avant qu’elles ne franchissent les portes de l’aérogare, mais c’est une option rejetée par le PDG. “Ce n’est pas à l’ordre du jour,” dit-il.

Il annonce plutôt davantage de contrôles en zone publique. Il y aura également plus de patrouilles avec des chiens et des profileurs. Le système de caméras est dans le même temps densifié. ADP dispose de 9000 caméras contre 1000 avant le 11 septembre 2001. De quoi retrouver les terroristes après coup, mais dont on peut douter que cela soit efficace en amont.

Dans le même temps, ADP va utiliser le système Parafe (Passage Automatisé Rapide aux Frontières Extérieures). “L’objectif est d’automatiser les contrôles avec le système Parafe pour dégager du temps aux policiers pour effectuer d’autres tâches“, indique le PDG.

Voir les commentaires

ADP : La priorité c’est le changement de politique sociale

21 Avril 2016, 23:46pm

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Une ordonnance donne de nouveaux pouvoirs à l'inspection du travail

20 Avril 2016, 00:38am

Publié par La CGT d’ADP

Une ordonnance donne de nouveaux pouvoirs à l'inspection du travail

Une ordonnance élargit le champ d'intervention et les moyens d'investigation de l'inspection du travail et crée de nouvelles sanctions, selon le texte adopté mercredi en conseil des ministres et consulté par l'AFP.

A partir du 1er juillet 2016, date d'entrée en vigueur de l'ordonnance, les inspecteurs du travail pourront, dans tous les secteurs d'activité, demander le retrait des salariés exposés à un "danger grave et imminent". Pour l'instant, ce n'est possible que dans le BTP.

L'ordonnance allonge, en outre, la liste des situations de danger, en y ajoutant l'utilisation de machines sans protection et les risques électriques majeurs.

L'inspecteur pourra également, après mise en demeure, imposer l'"arrêt temporaire de l'activité" d'une entreprise qui enfreint la réglementation sur l'exposition aux "agents chimiques cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction". Actuellement, ce n'est possible qu'en cas de dépassement des seuils d'exposition.

L'ordonnance introduit aussi des "procédures d'urgence" pour les travailleurs mineurs. L'inspecteur pourra imposer le "retrait immédiat" d'un jeune travailleur affecté à des "travaux interdits" ou à des travaux "l'exposant à un danger grave et imminent".

En cas de "risque sérieux d'atteinte à la santé, à la sécurité ou à l'intégrité physique ou morale du jeune dans l'entreprise", l'inspecteur pourra proposer à l'administration "la suspension du contrat de travail ou de la convention de stage", avec maintien de la rémunération du jeune.

L'ordonnance renforce également les moyens d'investigation de l'inspection, notamment en élargissant l'accès aux documents pour vérifier le respect de la réglementation relative "aux harcèlements moral et sexuel" et à "la santé et la sécurité au travail".

Jusqu'à présent, les inspecteurs n'avaient, par exemple, pas accès aux comptes-rendus d'entretiens professionnels dans les cas de harcèlement.

Sur le volet "sanctions", l'ordonnance introduit, en complément des amendes pénales, des "amendes administratives" pour les infractions relatives au temps de travail, au salaire minimum et à la dignité des travailleurs.

Pour les infractions les moins graves, le texte introduit la possibilité de "transactions pénales" au lieu d'un procès: l'administration pourra adresser à l'auteur de l'infraction une "proposition de transaction", précisant le "montant de l'amende" et les "obligations" pour faire cesser l'infraction.

L'ordonnance parachève la réforme de l'inspection du travail, après la mise en place d'une nouvelle organisation au 1er janvier 2015 et le plan de qualification, engagé en 2013, pour transformer les contrôleurs du travail en inspecteurs.

http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/une-ordonnance-donne-de-nouveaux-pouvoirs-a-l-inspection-du-travail_1780202.html

Voir les commentaires

51ème congrès de la CGT c'est parti !

19 Avril 2016, 09:59am

Publié par La CGT d’ADP

51ème congrès de la CGT c'est parti !
51ème congrès de la CGT c'est parti !51ème congrès de la CGT c'est parti !

Regarder devant nous pour gagner le progrès social, replacer la fraternité au cœur de la famille CGT, voilà un beau message de Fabrice Michaud, notre secrétaire général, au congrès de la CGT.

Une deuxième journée qui commence par le rapport d'activité.

Voir les commentaires

IMO : Acte II questions posées en CE

19 Avril 2016, 09:10am

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Non à la fermeture du dispensaire d'Orly Sud

15 Avril 2016, 13:00pm

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Lois santé et réforme territoriale : les patients oubliés

15 Avril 2016, 09:02am

Publié par La CGT d’ADP

Lois santé et réforme territoriale : les patients oubliés
Lois santé et réforme territoriale : les patients oubliés
Lois santé et réforme territoriale : les patients oubliés

Voir les commentaires