Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Voeu contre la privatisation de l'aéroport d'Orly de l'établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre

24 Mars 2018, 06:39am

Publié par La CGT d’ADP

Voeu contre la privatisation de l'aéroport d'Orly de l'établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre

Un soutien important !

Une nouvelle victoire contre ce projet de privatisation, dont en fait personne ne veut !!!!

Depuis novembre vos élus CGT  participent, provoquent, les divers instances territoriales que sont les communautés d'agglomération, les conseils généraux, la Région, les conseils territoriaux, les associations de riverains, les usagers .

Ils partagent les informations, remontent les attentes et les craintes des salariés, bref, essaient de créer une coalition CONTRE ce projet néfaste pour TOUS  .

Ainsi, un nouvel allié, un soutien important vient lui aussi de voter à l'unanimité un voeu contre la privatisation de l'aéroport d'Orly .

Vœu contre la privatisation de l’aéroport d’Orly

 

Depuis son installation en mai 2017, le gouvernement travaille à un vaste programme de cession de ses participations dans des grandes entreprises. Le groupe Aéroports de Paris (AdP), gestionnaire des aéroports franciliens semble figurer parmi ces entreprises.

Considérant que le capital d’Aéroports de Paris est actuellement détenu à 50,6% par l’Etat et que la mission d’intérêt général assurée par le système aéroportuaire francilien est menacée par le basculement vers un actionnariat privé majoritaire ;

Considérant que l’aéroport d’Orly - aujourd’hui rénové, agrandi, modernisé et demain connecté par le métro à la capitale – constitue un élément structurant du système aéroportuaire de la métropole-capitale ;

Considérant que, fondé sur la complémentarité entre les quatre aéroports de l’aire métropolitaine (Paris-Charles de Gaulle, Orly, Le Bourget et Beauvais), ce système est fondamentalement lié à une vision stratégique dont l’Etat doit continuer d’avoir la maîtrise, et est indispensable au bon fonctionnement et au rayonnement de la métropole comme du territoire national ;

Considérant que les actions menées depuis plus de 20 ans par les départements du Val-de-Marne, de l’Essonne, et les communes du Grand Orly, pour défendre les droits des riverains de l’aéroport et lutter contre les nuisances générées par l’activité aérienne d’une part ;et, d’autre part, pour permettre aux collectivités de bénéficier davantage des retombées économiques et sociales liées à l’activité aéroportuaire ;

Considérant que la maîtrise publique est plus à même de garantir, dans la durée, le maintien du couvre-feu entre 23h30 et 6h et la limitation des mouvements de vol à 250 000 par an et est plus à même de préserver les intérets de tous au vu des enjeux environnementaux sur la plateforme et pour l’ensemble des villes concernées par les nuisances du trafic aérien.

Considérant les menaces qui pourraient résulter d’une éventuelle baisse de la taxe sur les nuisances sonores aériennes (TNSA) qui sert à financer l’insonorisation des logements et bâtiments publics soumis aux nuisances de l’aéroport d’Orly.

Considérant que l’enjeu d’intérêt public que constitue le devenir de l’aéroport, ne saurait être confié au secteur privé notamment au regard d’objectifs tels que  réduire les nuisances subies et prendre davantage en compte la gêne ressentie par la population ; garantir une meilleure connaissance des impacts sur la santé ; assurer la compensation des nuisances subies et la solidarité avec les territoires les plus impactés ; poursuivre le dialogue et la concertation avec les habitants ; assurer plus de transparence des informations ; assurer la sécurité des frontières françaises et garantir l’indépendance des expertises techniques ;

 

LE CONSEIL DE TERRITOIRE

S’oppose au projet de privatisation du groupe Aéroports de Paris.

fend les missions de régulation de l’Etat et la nécessaire stratégie nationale dans le secteur du trafic aérien.

Demande au Gouvernement de transposer dans la loi les acquis réglementaires, couvre-feu entre 23h et 06h et limitation de l’activité d’Orly à 250 000 créneaux par an, pour protéger durablement les populations riveraines des nuisances générées par l’activité aérienne.

Voir les commentaires

Voeu d'urgence contre la Privatisation d'ADP de la ville d'Orly

23 Mars 2018, 15:57pm

Publié par La CGT d’ADP

Voeu d'urgence contre la Privatisation d'ADP de la ville d'Orly

Le Conseil municipal de la ville d'Orly a voté un voeu d'urgence contre la privatisation de notre entreprise . 

Pour rappel, Madame Janodet, Maire d'Orly est un de nos administrateurs ! Elle représente la ville d'Orly dans notre conseil d'administration .

Son soutien à notre combat est précieux et très important.

Voeu d'urgence contre la Privatisation d'ADP de la ville d'Orly
Voeu d'urgence contre la Privatisation d'ADP de la ville d'Orly
Voeu d'urgence contre la Privatisation d'ADP de la ville d'Orly

Voir les commentaires

Le gouvernement ouvre la grande braderie des secteurs clés

23 Mars 2018, 15:13pm

Publié par La CGT d’ADP

Le gouvernement ouvre la grande braderie des secteurs clés
Le gouvernement ouvre la grande braderie des secteurs clés
Le gouvernement ouvre la grande braderie des secteurs clés

Voir les commentaires

Trés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisation

23 Mars 2018, 12:29pm

Publié par La CGT d’ADP

Trés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisation

Une première journée d'action sur nos plateformes, mais également sur Paris pour manifester notre colère et faire connaitre nos actions contre la privatisation d'ADP.

La mobilisation dans son ensemble était forte, mais pas encore à la mesure du combat à mener, mais le mois de mars est toujours un mois sinistré du fait de l' échéances de prises des CP . Mais, d'autres rendez vous seront pris !

Des opérations de communication ont été mises en route (banderoles sur la N7, autoroute A1 sur Roissy), 400 grévistes ont défilé sur Roissy le matin après un rassemblement devant le siège .

L'après midi, les salariés se sont retrouvés autour du ballon de notre entreprise sur les pavés parisiens, entre Bercy et Bastille .

Beaucoup de monde, beaucoup de jeunes ont manifesté . Une journée d'action qui rebooste le moral des troupes ! 

On ne lache rien !!!!!!!!!

 

Trés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisationTrés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisation
Trés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisationTrés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisation
Trés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisationTrés forte mobilisation des salariés d'ADP contre la privatisation
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches
Faites défiler le panorama avec ls flèches

Faites défiler le panorama avec ls flèches

Voir les commentaires

Déclaration commune CGT VINCI et CGT ADP

21 Mars 2018, 14:22pm

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Communiqué du PCF sur la privatisation d'ADP

21 Mars 2018, 10:36am

Publié par La CGT d’ADP

Communiqué du PCF sur la privatisation d'ADP

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l'économie et des finances sur l'intention du Gouvernement quant à la privatisation des trois aéroports franciliens, Orly, Roissy Charles-de-Gaulle et le Bourget, dans le cadre de la future loi de plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE).

Aujourd'hui, l'État est le principal actionnaire de cette entreprise publique, avec 50,6 % des parts. Vendre au privé rapporterait à l'État environ 8 milliards d'euros.

Cette martingale pourrait certes abonder un fonds d'innovation comme l'envisage le Gouvernement, mais cette privatisation engendrerait surtout de nombreux problèmes :

- Aéroports de Paris (ADP) étant en situation de monopole sur les aéroports de la région parisienne, un rachat par une société privée pourrait fortement augmenter les prix et réduire la qualité des services au détriment de ses clients, notamment Air France ;

- Dans un contexte national et international de lutte contre le terrorisme, il semblerait plus compliqué de garantir la sécurité via notamment la gestion des frontières en confiant ces missions à une entreprise privée ;

- La privatisation des autoroutes ainsi que celle plus récente de l'aéroport de Toulouse s'avèrent être un gouffre financier pour la Nation, pour ne pas dire une erreur stratégique, tant les appétits financiers sont à l'opposé d'une logique de service public, répondant à l'intérêt général.

De plus, compte tenu du nombre d'emplois générés par ces aéroports, une privatisation aurait très certainement des répercussions négatives sur la nature-même des emplois et les conditions de travail des salariés.

Au regard de tous ces éléments, elle lui demande s'il entend revenir sur son projet et rester l'actionnaire principal d'ADP.

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE du Parti communiste français Val-de-Marne 

 

Selon la presse économique, le gouvernement s’apprête à annoncer la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). Alors qu’aujourd’hui l’Etat est majoritaire au capital de cette entreprise déjà partiellement privatisée en 2005, la loi PACTE en préparation devrait autoriser l’Etat à vendre la totalité de ses actions.

 

Les communistes du Val-de-Marne dénoncent ce désengagement de l’Etat qui serait grave de conséquences :

-          Pour la sûreté et la sécurité nationale ;

-          Pour les usagers, les aéroports parisiens devant garantir une mission de service public ;

-          Pour l’emploi et les conditions de travail des salariés sur les plateformes aéroportuaires. Rappelons que 25 000 emplois sont générés par l’aéroport d’Orly.

-          Pour la tranquillité des riverains qui bénéficient actuellement d’un couvre-feu et d’une limitation du nombre de mouvements.

 

Cette privatisation sert directement les intérêts des grands groupes capitalistes qui vont encore accroitre leurs bénéfices dans une secteur en forte croissance et l’intérêt des banques qui vont prendre leur pourcentage dans cette opération financière.

 

A l’opposé des projets annoncés, nous soutenons un projet de renationalisation d’ADP dans l’intérêt des salariés et des Val-de-Marnais.

 

  

Suivez l'actualité de la fédération PCF 94 sur Facebook : 

https://www.facebook.com/PCF94/

 

 

Voir les commentaires

Rappel : Préavis de grève pour le 22 mars 2018

19 Mars 2018, 15:35pm

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires