Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Journée internationnale des droits des femmes

9 Mars 2016, 12:50pm

Publié par La CGT d’ADP

Journée internationnale des droits des femmes

Et chez ADP, où en sommes-nous?

L'analyse de certains indicateurs significatifs du Rapport de Situation Comparée 2013 montre clairement que l'égalité professionnelle H/F de l'entreprise n'a pas évolué :

- Effectifs:

En 2013, on constate une légère progression de l'effectif des hommes 61,9% et une légère diminution de l'effectif des femmes 38,1% (-0,1%) pour atteindre le même taux qu'en 2009.

Ø Le taux de féminisation a surtout diminué dans certaines catégories de métiers telles que" maitrise des risques", "opérations" et "supports": en 2013, on avait 343 femmes dans la catégorie maitrise des risques contre 347 en 2012, en 2013 on avait 768 femmes dans la catégorie opérations contre 801 femmes en 2012, en 2013 on avait 989 femmes en support contre 1025 en 2012.

L'analyse des effectifs montre d'emblée encore une fois le manque d'ambition et de volonté politique de l'entreprise depuis des années à mettre en place des actions au niveau du recrutement et de la formation dans certaines catégories de métiers pour faire augmenter le taux de féminisation.

- Promotions:

On constate que le pourcentage des femmes promues par rapport à l'effectif total est toujours inférieur au pourcentage d'hommes promus dans l'entreprise: en 2013 56,8% d'hommes promus contre 43,2% de femmes.

- Rémunérations:

L'écart de rémunération nette mensuelle moyenne entre les hommes et les femmes est reparti à la hausse en 2013 avec 363 euros d'écart alors qu'en 2012 l'écart était de 335 euros.

Ø L'écart de rémunération s'est creusé dans la catégorie maitrise (en 2013: 267 euros contre en 2012: 223 euros), haute maitrise (en 2013: 263 euros contre en 2012: 196 euros), cadres supérieurs (en 2013: 311 euros contre en 2012: 196 euros), cadres stratégiques et dirigeants (en 2013 : 938 euros contre en 2012: 832 euros).

Dans le bilan des actions 2013, nous constatons que les actions qualitatives qui auraient pu améliorer le taux de féminisation de l'entreprise n'ont pas été mises en œuvre telles l'accès des femmes aux formations longues menant vers les métiers techniques ou de management ou la mise en place de dispositifs en faveur des femmes à potentiel.

En conclusion, nous pouvons constater que l'égalité professionnelle n'a pas évolué en 2013 et traduit encore une fois le manque manifeste de volonté politique de l'entreprise en matière d'égalité professionnelle.

Ecart de rémunération en % : 2011- 2012 - 2013

Exécution : 10,9% - 9,4% - 9,2%

Maîtrise : 7,5% - 8,0% - 9,3%

Haute maîtrise : 3,6% - 5,6% - 7,3%

Cadres : 7,4% - 6,0% - 7,1%

Cadres supérieurs : 4,5% - 3,2% - 5,0%

Cadres stratégiques et dirigeants : 15.4 - 9,3% - 6,4%

Commenter cet article