Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

La privatisation ne fait pas rêver a bourse !

20 Février 2020, 08:59am

Publié par ZoneBourse.com – 19 Février 2020

ADP : Credit Suisse initie le suivi du titre à Sous-performance

ZoneBourse.com – 19 Février 2020

 

Credit Suisse a initié le suivi du titre ADP avec une opinion Sous-performance et un objectif de cours de 108 euros. Le broker se montre notamment sceptique quant à la réalisation effective de la privatisation du groupe aéroportuaire avant les élections présidentielles de 2022.

Voir les commentaires

Vers un service minimum dans tous les transports ?

12 Février 2020, 09:22am

Publié par CGT

Voir les commentaires

Le PDG d’ADP condamné pour « recel de violation du secret de l’enquête »

11 Février 2020, 08:49am

Publié par Le Monde - 10/02/2020

Un document synthétisant des éléments d’une enquête en cours au Parquet national financier visant Augustin de Romanet avait été retrouvé lors d’une perquisition à son domicile.

C’était l’affaire dans l’affaire. En janvier 2017, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour « violation du secret de l’enquête » après avoir découvert, lors d’une perquisition au domicile de l’actuel PDG de Groupe ADP, Augustin de Romanet, un document synthétisant des éléments d’une autre enquête le visant, ouverte en décembre 2014 pour « abus de biens sociaux » et « détournement de fonds publics », alors en cours au Parquet national financier (PNF)Une découverte fort gênante pour M. de Romanet à un moment où la justice s’interrogeait sur la légalité des liens économiques qu’avait entretenus la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qu’il avait dirigée entre 2007 et 2012, et le consultant multicarte, proche de Manuel Valls, Alain Bauer.

Après trois ans d’enquête, Augustin de Romanet a finalement été condamné, le 15 janvier, par le tribunal judiciaire de Paris dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Une démarche qui lui permet d’éviter une audience publique alors qu’il doit mener la privatisation contestée de Groupe ADP, qui ouvre notamment la voie à la cession de la licence d’exploitation de Roissy-Charles-de-Gaulle, d’Orly et du Bourget.

5 000 euros d’amende

Devant le juge qui homologuait la procédure, M. de Romanet a donc été reconnu coupable de « recel de violation du secret de l’enquête » et condamné à 5 000 euros d’amende dont 2 000 euros avec sursis. Une décision signifiant qu’il n’aurait pas dû posséder chez lui le document retrouvé par la police judiciaire dans le cadre de l’enquête du PNF. Il a en revanche obtenu de ne pas voir cette condamnation inscrite dans son casier judiciaire. L’enquête n’aura toutefois pas permis de savoir comment et par qui ce document était arrivé jusqu’à lui, M. de Romanet ayant refusé d’en dévoiler l’origine, ni si le fameux document lui a permis de mieux préparer sa défense dans le dossier principal qui, lui, suit son cours au PNF.

Les magistrats cherchent ainsi toujours à déterminer les conditions de la collaboration de M. Bauer avec la CDC. Ils s’intéressent notamment à une commande de notes sur la sécurité en France et dans le monde, facturée 200 000 euros annuels à la CDC par la société AB Conseil, tandis que, dans le même temps, la CDC avait acheté plusieurs milliers d’exemplaires du guide gastronomique Champérard, de la publication duquel Alain Bauer était alors directeur. Ce dernier, tout comme M. de Romanet, a été entendu librement à la fin de l’année 2018.

Contacté, l’avocat de M. de Romanet, Jean-Marc Fédida, a tenu à préciser qu’il n’avait « jamais partagé les analyses juridiques et factuelles du parquet, c’est la raison pour laquelle le parquet a lui même proposé de transiger sur des bases symboliques ». M. de Romanet n’a pas souhaité faire de commentaire.

Voir les commentaires

Groupe ADP : croissance de 5,5% de l'Ebitda 2019

11 Février 2020, 08:46am

Publié par Bourse Directe

Bourse Direct - 10/02/2020

Aéroports de Paris SA annonce une "bonne performance de l'ensemble des activités", ainsi qu'une stabilité du dividende pour l'exercice 2019...

Aéroports de Paris SA annonce une "bonne performance de l'ensemble des activités", ainsi qu'une stabilité du dividende pour l'exercice 2019. Le chiffre d'affaires totalise 4,7 milliards d'euros et grimpe de 17,3% en comparaison de l'année 2018. L'Ebitda a augmenté de 5,5% à 1,772 milliard d'euros. Le résultat opérationnel courant décline en revanche de 2,6% à 1,094 MdE. Le résultat net part du groupe baisse de 3,5% à 588 millions d'euros, contre 610 millions un an plus tôt. Le résultat net s'élève à 637 millions d'euros sur l'année 2019. Le résultat net part des minoritaires s'élève à 49 millions d'euros. Le consensus Bloomberg anticipait un Ebitda de 1,78 milliard d'euros pour des revenus de 4,74 MdsE.

Le trafic du Groupe ADP - en prenant en compte le trafic d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019 jusqu'au 6 avril 2019, date de l'arrêt des vols commerciaux sur cet aéroport - est en baisse de 16,7%. Hors trafic d'Istanbul Atatürk pour 2018 et 2019, le trafic du Groupe de l'année 2019 est en hausse +2,3% à 218 millions de passagers. Le trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) ressort en croissance de 2,5% à 108 millions de passagers.

Le groupe revendique une bonne performance du chiffre d'affaires consolidé portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris, le dynamisme des activités commerciales à Paris, l'impact de l'intégration globale dans les comptes du Groupe de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et d'Airport International Group (AIG) depuis avril 2018. Le chiffre d'affaires par passager des boutiques côté pistes est en hausse de 7,3% à 19,7 euros.

L'EBITDA augmente de 92 millions d'euros (+5,5%), notamment grâce à la croissance de TAV Airports et à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et d'AIG. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 29 millions d'euros.

L'endettement financier net du Groupe ADP s'établit à 5.254 millions d'euros au 31 décembre 2019, contre 4.942 millions d'euros au 31 décembre 2018. La dette nette hors TAV Airports et hors AIG s'élève à 4.305 millions d'euros. Aéroports de Paris a émis le 18 juin 2019 un emprunt obligataire pour un montant de 800 millions d'euros à 15 ans à taux fixe (1,125% par an).

Le Conseil d'administration du 10 février 2020 a arrêté les comptes annuels sociaux et consolidés au 31 décembre 2019. Lors de cette séance, il a décidé de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale annuelle, devant se réunir le 12 mai 2020, la distribution d'un dividende de 3,70 euros par action, au titre de l'exercice 2019. Il est précisé qu'un acompte sur dividende d'un montant de 0,7 euro par action a été versé le 10 décembre 2019. Sous réserve du vote en AG annuelle, la date de mise en paiement du solde interviendrait le 10 juin 2020, avec un détachement du coupon prévu le 8 juin 2020. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 62% du résultat net part du Groupe de l'exercice 2019.

Les prévisions 2020 sont basées sur une hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport comprise entre 2% et 2,5% et une hypothèse de croissance du trafic de TAV Airports allant de 3 à 5% hors Istanbul Atatürk.

La hausse de l'EBITDA consolidé 2020 du Groupe est attendue entre 3,5% et 5,5%. La progression de l'EBITDA consolidé 2020 hors TAV Airports et hors AIG est attendue entre 3 et 4,5% par rapport à 2019.

Voir les commentaires

Dossier retraites : avec combien et quand je partirai ?

9 Février 2020, 09:23am

Publié par CGT

Voir les commentaires

Un parfum de scandale chez ADP ?

5 Février 2020, 09:05am

Publié par La CGT d’ADP

Voir les commentaires

Hommage à Fréderic MOUGIN

4 Février 2020, 17:53pm

Publié par La CGT d’ADP

Notre camarade et ami, Frédéric MOUGIN est mort samedi 25 janvier 2020.

A travers ce texte, ses camarades de la CGT ADP lui rendent un dernier hommage en souvenir de nos luttes.

"Salam les camarades ! " (Tu commençais toujours tes messages ainsi),

Fredo , nous poursuivrons le combat contre les injustices et pour la fraternité.

Tu nous as quitté beaucoup trop vite Frédéric. Un choc pour nous tous !  

Dire ton nom aujourd'hui c'est évoquer nos luttes communes et l'exigence politique que tu as su imposer dans nos débats.

Tous les camarades ne connaissaient pas forcément tes parcours professionnel, syndical et politique quand tu nous as rejoins chez ADP en 2002. Nous avons rapidement pu apprécier ton engagement au sein de l'entreprise, et aussi au sein de la communauté notamment tes 6 années passées comme Maire Adjoint aux sports et à la jeunesse à Bonneuil sur Marne .

Tu as accompagné et formé les plus jeunes d'entre nous. Tu as su apporter à tous, ton expérience militante. Les camarades d'Orly, ont pu apprécier tes analyses du "Monde Diplo" que tu aimais partager….. 

Tu ne laissais jamais personne sur le carreau, tu as toujours été là pour aider, tu as toujours été là pour nous "engueuler" aussi pour nous faire réagir quand il le fallait,  pour nous soutenir.

Tu restes le meilleur chauffeur des manifs où pendant toutes ces années de luttes il a fallu en parcourir des kilomètres dans Paris. Que de monde derrière la camion CGT ADP !

 Tu as toujours été là pour nous !

Et puis, tu as été grand père, la plus grande de tes fiertés !

Ton départ à la retraite a laissé un grand vide au "local du Parc" ….

Dire que nous étions toujours d'accord serait exagéré mais nos échanges nourrissaient nos réflexions toujours dans ce souci de l'exigence.

Cette exigence tu l'as portée aussi bien dans la commission exécutive du syndicat, au sein de l'union locale d'Orly, à l'Union départementale du Val de Marne, ou encore au Conseil d'Administration d'Aéroports de Paris. Ta présence et tes interventions resteront dans nos mémoires et dans nos écrits.

Le combat pour le droit à la retraite était de tes nombreux combats et lorsque tu l'as prise en janvier 2018 ce n'était pas pour la retraite des idées.

Tu as continué à partager tes réflexions avec les camarades de la CGT et le militant insatiable que tu étais a poursuivi son action comme par exemple au sein de l'Association de l'Intérêt Général à Châteaumeillant.

Hasta Siempre Camarade !

Voir les commentaires