Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Air France-KLM : Djebbari confirme les négociations de prêts de six milliards d'euros

9 Avril 2020, 00:20am

Publié par La Tribune du 08/04/2020

Les informations selon lesquelles Air France-KLM pourrait avoir besoin d'une ligne de crédit de six milliards d'euros pour faire face à la crise du coronavirus sont réalistes, a jugé mercredi le secrétaire d'Etat français aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. "Tout est envisageable et tout est prêt", a ajouté Bruno Le Maire au sujet des aides de l'Etat à Air France et à Renault.

L'Etat se tient prêt à renflouer le capital d'Air France et de Renault face à la crise du coronavirus, a indiqué mercredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

"Je vais être très bref, tout est possible, tout est envisageable, tout est prêt", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, à la sortie du conseil des ministres.

Ce matin, le secrétaire d'Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari a confirmé sur LCI les six milliards d'euros environ dont a besoin le groupe d'Air France-KLM pour survivre.  Dévoilé par Reuters la semaine dernière, cet ordre de grandeur avait été confirmé à La Tribune par un connaisseur du dossier.

"C'est à peu près ces horizons financiers. C'est en discussion. Vous annoncez un volume qui n'est pas irréaliste, donc je peux le confirmer", a déclaré Jean-Baptiste Djebbari.

 

Soutien des deux Etats

Négociés avec des banques françaises et néerlandaises, ce montant serait couvert par deux prêts. L'un à hauteur de 2 milliards d'euros environ pour KLM, et l'autre de 4 milliards d'euros pour Air France. Celui de la compagnie néerlandaise sera garanti par l'Etat néerlandais, celui d'Air France par l'Etat français. Pour rappel, la France et les Pays-Bas sont les deux principaux actionnaires d'Air France-KLM, à hauteur de 14,3% et 14% respectivement.

"C'est en discussion évidemment avec les services de Bercy, l'agence des participations de l'Etat et nos homologues néerlandais", a ajouté Jean-Baptiste Djebbari.

Commenter cet article