Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  de la CGT d'Aéroports de Paris

Paris Aéroport pourrait franchir la barre des 100 millions de passagers en 2017 !

28 Avril 2017, 14:23pm

Publié par La Tribune – 26/04/2017

 

En raison du dynamisme du trafic aérien depuis le début de l'année, ADP a relevé sa prévision de croissance du trafic pour l'année 2017. Le gestionnaire des aéroports parisiens table sur une hausse comprise entre 2,5 et 3,5%, contre une fourchette allant de +1,7% à +2,2% initialement. Il devrait frôler ou dépasser pour la première fois la barre des 100 millions de passagers

Le trafic aérien est bel et bien reparti à destination et au départ des aéroports parisiens. Le groupe ADP, le gestionnaire des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et d'Orly a révisé à la hausse ce mercredi sa prévision de croissance de trafic pour 2017, à l'issue de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre, en hausse de 1,8% à 700 millions d'euros.

Situation inverse en 2016

La direction d'ADP table désormais sur une croissance comprise entre 2,5 et 3,5% en , contre une hausse jusqu'ici estimée entre +1,7% et +2,2%. L'an dernier, au contraire, en raison de l'impact des attentats en Europe et en France, ADP avait revu à la baisse ses prévisions. Le trafic passagers avait au final augmenté de 1,8%, à 97,2 millions de passagers.

De fait, si cette prévision se confirmait, ADP accueillera près de 100 millions de passagers cette année : 99,6 millions si la croissance se situe dans la fourchette basse, 100,6 millions si elle atteint la fourchette haute. Pour être précis, la barre symbolique serait franchie avec une croissance de 2,9%.

Hausse de 3,3% au premier trimestre

Cette prévision traduit la forte hausse du trafic. Au premier trimestre, le trafic a augmenté de 3,3%, à 33,4 millions de passagers et celui des aéroports d'Orly et de Paris-Charles de Gaulle de 5% à 22 millions de passagers. Selon des analystes, le trafic en avril est également très fort. ADP va bénéficier cet été d'une croissance des capacités des compagnies aériennes supérieures aux prévisions, notamment sur les vols long-courriers.

Cette révision à la hausse du trafic est d'autant plus impressionnante qu'elle s'inscrit dans un contexte sécuritaire marqué par une menace terroriste toujours aussi forte.

Ce trafic impacte favorablement les revenus d'ADP

Le chiffre d'affaires au premier trimestre est "porté par le dynamisme du trafic européen et la reprise progressive du trafic international depuis la fin de l'année 2016, qui ont eu un impact favorable sur les redevances aéronautiques", a déclaré le PDG du groupe Augustin de Romanet. Les redevances "seront de plus portées à partir du 1er avril par la hausse moyenne de 0,97% des tarifs telle que prévue par le Contrat de régulation économique 2016-2020", a-t-il ajouté.

Le groupe confirme par ailleurs sa prévision d'une orientation à la hausse de l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) consolidé pour 2017. L'activité commerces et services enregistre une légère croissance du chiffre d'affaires par passager de 0,4%, à 18,9 euros, et une amélioration de la performance des bars et des restaurants de 24,9% à 9 millions d'euros.

L'activité immobilier est en revanche en recul de 5,4% en raison d'une baisse des loyers internes (-26,4%, à 10 millions d'euros). Les secteurs de l'international et du développement aéroportuaire enregistrent un fort recul de 45,5% dû selon le groupe à un "ralentissement de l'activité d'ADP Ingénierie au Moyen-Orient" (-38,7%, à 11 millions d'euros). Le chiffre d'affaires de la société Hub One, spécialisée dans les services et réseaux de télécommunications, a de son côté progressé de 8,9%, à 37 millions d'euros.

Commenter cet article